Le PNPCC

Officiellement lancé le 24 mars 2010, le PNPCC prévoit 78 mesures opérationnelles à entreprendre dans des domaines stratégiques comme la prévention, la détection précoce, la prise en charge thérapeutique, les soins palliatifs et les mesures d’accompagnement des patients. Le Programme est le fruit d’un partenariat stratégique entre la Fondation Lalla Salma et le ministère de la Santé. Il a vu la participation de plusieurs spécialistes nationaux et internationaux. 

 
Le Maroc s’est doté d’un Plan National de Prévention et de Contrôle du Cancer (PNPCC). Mené en étroit partenariat avec le Ministère de la Santé, ce plan s’inscrit dans le cadre de la résolution WHA 5822 adoptée en mai 2005 par l’Assemblée Mondiale de la Santé, recommandant à tous les états membres de renforcer les actions de lutte contre le cancer, en élaborant des plans adaptés au contexte socio-économique de leur pays. Véritable chantier national, le PNPCC aura un impact positif sur tout le système de santé à travers une action complémentaire par l’ensemble des professionnels de la santé, les patients et leurs proches.
 
Elément clé d’une politique moderne de santé publique, le PNPCC définit un programme stratégique pour les 10 ans à venir.
La vision de ce plan est de prévenir et de contrôler les cancers à travers une approche multisectorielle proposant des actions concrètes, durables, régulièrement réadaptées selon les priorités et adaptées aux contextes socio-économique et culturel du pays.
Son objectif est de réduire la morbidité et la mortalité et d’améliorer la qualité de vie des patients et de leurs proches.
Il permettra une utilisation rationnelle et  pertinente des ressources existantes et d’en mobiliser d’autres afin de mieux répondre aux besoins des patients.
Le PNPCC est basé sur 78 mesures concrètes, déclinées en actions ciblées.